La Commission européenne présente sa directive sur la taxation des géants du numérique

L’Union européenne (UE) envisage d’imposer une nouvelle “taxe intérimaire” de 3% sur le chiffre d’affaires des géants du net, généré par l’exploitation d’activités numériques.

 

 “Nous construisons une fiscalité du XXIe siècle[…]. Nos règles mises en place avant l’existence d’internet ne permettent pas d’imposer les entreprises numériques opérant en Europe. […] C’est la raison pour laquelle nous proposons une taxe”, a déclaré le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, lors d’une conférence de presse à Bruxelles.

 

Au total, entre 120 et 150 entreprises seraient concernées par ce nouvel impôt. Cette taxe pourrait lever environ 5 milliards d’euros par an.

 

Selon les derniers résultats pour l’année 2017, les GAFAM (acronyme de Google,  Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) sont en très bonne santé financière. Microsoft affiche un chiffre d’affaires de 90 milliards de dollars,  Facebook : 40,7 milliards. Amazon enregistre la plus forte augmentation de son chiffre d’affaires par rapport à 2016 et atteint les 3 milliards de dollars en 2017. Les revenus d’Apple qui domine la tête des GAFAM avoisinent les 230 milliards de dollars.

JMA

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*