Journée des jeunes filles dans le secteur des TIC

Les disciplines scientifiques et technologies sont aussi faites pour les femmes. Il faut s’attaquer aux stéréotypes basés sur le sexe qui constituent une véritable barrière à l’intégration des femmes dans le secteur des TIC.
Le jeudi 26 avril marque la journée des jeunes filles dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC). Cette initiative, soutenue par tous les états membres de l’union internationale des télécommunications, vise à encourager les jeunes filles et les jeunes femmes à envisager une carrière dans le secteur des TIC, en pleine expansion, et à permettre ainsi aux jeunes filles comme aux entreprises technologiques de bénéficier des avantages d’une plus grande participation féminine au secteur des TIC.

 

Les TIC peuvent jouer un rôle fondamental dans l’autonomisation et l’émancipation des jeunes femmes. Elles peuvent dynamiser le progrès social et réduire le fossé économique entre les hommes et les femmes. L’adoption du numérique par les jeunes filles dès leur plus jeune âge est nécessaire. Les jeunes filles vivant en milieu rural ainsi que celles des villes doivent avoir accès aux outils technologiques (ordinateurs portables, téléphones intelligents, tablettes, etc) afin de bénéficier des opportunités offertes par les TIC, telles l’accès à l’éducation, les services de soins de santé, l’autonomisation financière etc…

 

Tout doit être mis en oeuvre pour promouvoir l’accès des jeunes filles aux TIC et les protéger contre les risques dont elles peuvent être victimes sur le Net, tels l’intimidation et le harcèlement. Les disciplines scientifiques et technologies sont aussi faites pour les femmes. Il faut s’attaquer aux stéréotypes basés sur le sexe qui constituent une véritable barrière à l’intégration des femmes dans le secteur des TIC. Il est impossible de concevoir le développement économique d’Haiti sans la contribution des femmes, engageons nos efforts pour inciter plus de femmes à poursuivre des carrières dans le secteur des TIC.

 

#GirlsInICT

 

JMA

1 Comment

  1. Salut!
    je suis Renel, je suis un de vos anciens étudiants de L’INUKA, je suis venu en France faire un master en cybersécurité, j’apprécie vraiment votre projet

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*